the walking dead

Et si dans la vie, c’était comme dans « Walking dead » ?

Walking dead, ça raconte quoi ? C’est l’histoire d’un homme qui se réveille d’un long coma dans sa chambre d’hopital et qui découvre peu à peu que toute sa ville a été détruite et envahie par des zombies « les walkers » pendant qu’il faisait sa petite sieste tranquille. Il ne sait pas combien de temps il est resté endormi, quel jour on est et de quelle année, il voit juste que tout autour de lui c’est le chaos total. Il ne sait pas ce que sont devenus sa famille ( à savoir sa femme et son fils ) ou ses amis, dont son collègue policier. Il finira par remettre la main dessus un peu plus tard dans les épisodes suivants, leur but sera alors de survivre ensemble et avec les autres survivants qu’ils vont rencontrer.

A savoir que les Walkers ne meurent que si leur tête est touchée (balle ou épée ou carrément écrasée avec vos pieds s’il est à terre etc…), que *ATTENTION SPOILER* tout le monde est porteur du gêne ou du virus qui va faire qu’une fois mort, vous allez vous transformer aussi, et ils sont attirés par le bruit ou la lumière. Ils sont aussi très très bêtes et lents, donc ils sont quand même assez faciles à anéantir s’ils ne sont pas trop nombreux.

Au début, je me suis dit que cette série s’inscrivait dans la même lignée que LOST (que j’ai soit dit en passant détesté et donc pas suivi, car manque de crédibilité total au niveau de la survie sur une île avec le strict minimum voire encore moins), mais je lui ai quand même laissé une chance, et là je me suis dit que c’était surtout une série gore, sans grande profondeur, que finalement le scénario était un peu creux et que à part du sang et de la violence gratuite (parce que bon des fois il faut avouer qu’ils s’acharnent vraiment sur ces morts vivants) la série n’était pas un grand chef d’œuvre … Mais quelle erreur !!!!

Comme j’aime le frisson, et que j’ai même peur devant cette série : je sursaute, je serre le bras de Mamour, parfois je me cache les yeux et demande « c’est bon c’est fini?? » ;  je continue de suivre ( oui je suis un peu sado sur les bords ). Et heureusement ! Finalement, cette série est géniale, pleine de réflexions sur la vie, sur la mort,  et les attitudes que chacun adopterait en temps de crise type « fin du monde », où chacun doit sauver sa peau au péril de celle des autres.

 

GZOM

Diviser pour mieux régner, ou l’union fait la force , il faut choisir son camps. Oser tuer pour la première fois un autre être humain afin de sauver ses compagnons, être capable de faire des sacrifices, vivre avec les mêmes personnes H24, apprendre à survivre ensemble.

Être leader ou un suiveur ?

Je pense que je serais une warrior ! Impossible que les morts vivants aient ma peau, je me battrais jusqu’au bout, si je ne suis pas déjà en couple, je tomberais amoureuse au passage ( mais pas enceinte, pas folle la guêpe, on sait toutes qu’en mode fin du monde, la mère meurt en couche !).

Je saurais super bien me battre et je n’aurais peur de rien ! Et bien sur, j’essaierais de donner un maximum d’esprit positif à mon équipe 🙂

url

 Et Vous, quel type de survivant seriez vous ??

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s