On a toujours le choix, même d’arrêter de fumer !

Et oui, il n’y a pas si longtemps de ça, je fumais. Plutôt pas mal même. Mais un jour j’ai décidé que cela ne collait pas avec mon image. Bé oui, j’ai beau ne pas être une star, j’ai une image, comme vous. Je ne vous parle même pas de celle que vous renvoyez aux autres, nous n’en sommes pas là, non de l’image que vous renvoyez à vous-même. Quand vous vous demandez, quelle genre de personne vous êtes, de quelle manière vous pourriez vous décrire. Etes-vous un sportif ? Un intellectuel ? Un moralisateur ? Un caractériel ? Un gentil ? Tout ça à la fois ???

Et bien je ne sais pas pour vous, mais moi je m’évertue à être une personne saine de corps et d’esprit, et après cette nouvelle résolution (que je tiens très fermement) de courir 3 fois par semaine pendant 1h afin de me maintenir en forme, je me suis dit que cette cigarette, elle faisait tâche dans le décor de la fille bien dans sa tête et bien dans ses baskets. Alors j’ai décidé d’arrêter. Aussi simplement que ça.

J’ai voulu aller voir un magnétiseur. Non pas parce que je pensais ne pas y arriver seule, mais parce qu’on m’avait dit qu’il avait aussi le pouvoir d’être en contact avec les esprits et que si celui de mon grand-père était dans les parages et bé j’avais bien envie qu’il vienne un peu me dire ce qu’il pensait de ma vie. Je n’étais pas forcément convaincue de la méthode, ni avant ni après d’ailleurs. Je restais sceptique mais j’étais déterminée : je voulais arrêter de fumer, aujourd’hui, maintenant. J’avais une soirée le vendredi suivant, tout le monde m’a dit «  oh la la t’aurais pas dû le faire maintenant, t’y arriveras jamais », et bien si ! J’y suis arrivée ! Et de toute façon, des soirées, des Noëls, des anniversaires, des mariages, des baptêmes, des jours à rien faire, et des moments difficiles il y en a tout le temps, tout au long de la vie. Si on attend après eux pour conditionner notre décision d’arrêter de fumer, on n’est pas sorti !

Cela fait un peu plus de trois mois que je ne fume plus, que je n’ai pas touché à une cigarette, et que je n’ai plus à envier ces non-fumeurs que je regardais avec tellement de convoitise avant. Pour certains cela peut paraître peu mais pour moi c’est déjà une énorme victoire !

vil-music12

Danse de la joie

 

Si ce sujet vous intéresse, je pourrais le développer plus en profondeur au cours d’un prochain article. Aujourd’hui c’est juste pour vous dire que rien ni personne ne peut vous forcer à faire quoi que ce soit, et encore moins à fumer ! Il n’est jamais trop tard pour arrêter, pour récupérer une haleine fraîche, ne plus se geler l’hiver pour sortir fumer sa cigarette, et sentir bon en toutes circonstances plutôt que le cendrier froid 😉 et si vous doutez encore du bonheur que peut être une vie sans cigarette, je vous encourage vivement à lire ce livre qui pour ma part a été une révélation et n’a fait que me conforter dans mon choix. Car oui, on a toujours le choix !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s